Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy Jr., continue de soutenir la plus grande crypto-monnaie

Points clés:

  • Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy Jr., réitère son soutien à la plus grande monnaie numérique, soulignant son rôle dans la liberté transactionnelle et la liberté personnelle.
  • Kennedy dévoile les politiques visant à faire de l'Amérique un centre mondial de crypto-monnaie, distinguant sa candidature.
  • La désillusion croissante à l'égard de la politique traditionnelle renforce le soutien de Kennedy, tandis que même l'ancien président Trump reconsidère le Bitcoin au milieu de sa valeur croissante.
Le célèbre défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy Jr., candidat à la présidentielle américaine de 2024, a réaffirmé son soutien à la crypto-monnaie dans des déclarations récentes, soulignant son importance pour garantir la liberté transactionnelle semblable à la liberté d'expression.
Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy Jr., continue de soutenir la plus grande crypto-monnaie

Lire la suite: Prévision du prix du Bitcoin pour 2024, 2025, 2026 et 2030 : Super Crypto Bull Run

Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy : un droit fondamental à la liberté financière

Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy, qui a toujours défendu le Bitcoin, s'est engagé à protéger le droit de détenir la crypto-monnaie en propre garde, condamnant les attaques réglementaires contre l'actif. En juillet dernier, il dévoilé deux propositions politiques visant à positionner l'Amérique comme une plaque tournante mondiale des cryptomonnaies, en soulignant le rôle de Bitcoin dans la mission de son administration.

Le plaidoyer du candidat à la présidentielle pour Bitcoin s'est intensifiée, surtout après les révélations selon lesquelles sa fiducie familiale détient entre 100,000 250,000 et XNUMX XNUMX dollars de crypto-monnaie. Cet engagement envers Bitcoin s’aligne sur sa candidature indépendante croissante, prenant de l’ampleur au milieu de la désillusion des électeurs à l’égard des partis politiques traditionnels.

La défense du Bitcoin de Kennedy gagne du terrain, Trump repense sa position

Le soutien inébranlable de Kennedy au Bitcoin, enraciné dans sa promesse de libertés personnelles et en tant qu'alternative viable au dollar américain, le distingue des autres candidats. En revanche, l'ancien président Donald Trump, qui avait déjà critiqué la cryptographie, semble reconnaître son importance alors que la valeur du Bitcoin continue d'augmenter.

À l’approche de l’élection présidentielle américaine de 2024, la cryptographie apparaît comme une question centrale. Malgré les hésitations historiques en matière de réglementation, le prochain président pourrait adopter une position plus favorable à l’industrie, compte tenu de l’attrait et de l’influence croissantes des défenseurs du Bitcoin comme Kennedy.

Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy Jr., continue de soutenir la plus grande crypto-monnaie

Points clés:

  • Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy Jr., réitère son soutien à la plus grande monnaie numérique, soulignant son rôle dans la liberté transactionnelle et la liberté personnelle.
  • Kennedy dévoile les politiques visant à faire de l'Amérique un centre mondial de crypto-monnaie, distinguant sa candidature.
  • La désillusion croissante à l'égard de la politique traditionnelle renforce le soutien de Kennedy, tandis que même l'ancien président Trump reconsidère le Bitcoin au milieu de sa valeur croissante.
Le célèbre défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy Jr., candidat à la présidentielle américaine de 2024, a réaffirmé son soutien à la crypto-monnaie dans des déclarations récentes, soulignant son importance pour garantir la liberté transactionnelle semblable à la liberté d'expression.
Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy Jr., continue de soutenir la plus grande crypto-monnaie

Lire la suite: Prévision du prix du Bitcoin pour 2024, 2025, 2026 et 2030 : Super Crypto Bull Run

Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy : un droit fondamental à la liberté financière

Le défenseur du Bitcoin, Robert F. Kennedy, qui a toujours défendu le Bitcoin, s'est engagé à protéger le droit de détenir la crypto-monnaie en propre garde, condamnant les attaques réglementaires contre l'actif. En juillet dernier, il dévoilé deux propositions politiques visant à positionner l'Amérique comme une plaque tournante mondiale des cryptomonnaies, en soulignant le rôle de Bitcoin dans la mission de son administration.

Le plaidoyer du candidat à la présidentielle pour Bitcoin s'est intensifiée, surtout après les révélations selon lesquelles sa fiducie familiale détient entre 100,000 250,000 et XNUMX XNUMX dollars de crypto-monnaie. Cet engagement envers Bitcoin s’aligne sur sa candidature indépendante croissante, prenant de l’ampleur au milieu de la désillusion des électeurs à l’égard des partis politiques traditionnels.

La défense du Bitcoin de Kennedy gagne du terrain, Trump repense sa position

Le soutien inébranlable de Kennedy au Bitcoin, enraciné dans sa promesse de libertés personnelles et en tant qu'alternative viable au dollar américain, le distingue des autres candidats. En revanche, l'ancien président Donald Trump, qui avait déjà critiqué la cryptographie, semble reconnaître son importance alors que la valeur du Bitcoin continue d'augmenter.

À l’approche de l’élection présidentielle américaine de 2024, la cryptographie apparaît comme une question centrale. Malgré les hésitations historiques en matière de réglementation, le prochain président pourrait adopter une position plus favorable à l’industrie, compte tenu de l’attrait et de l’influence croissantes des défenseurs du Bitcoin comme Kennedy.

Visité 183 fois, 2 visite(s) aujourd'hui