Binance en Inde pourrait rouvrir avec une amende de 2 millions de dollars

Points clés:

  • Binance retournera en Inde, paiera une amende de 2 millions de dollars et se conformera à la réglementation.
  • La non-conformité précédente a conduit à une interdiction, ce qui a eu un impact sur le marché indien de la cryptographie.
  • La réentrée de Binance en Inde devrait bouleverser la dynamique du marché indien au milieu du boom de la cryptographie.
Binance, un important échange de crypto-monnaie, se prépare à réintégrer le marché indien après une interdiction plus tôt cette année. Selon les rapports de The Economic Times, la bourse prévoit de payer une lourde amende d'environ 2 millions de dollars dans le cadre de sa stratégie de retour.
Binance en Inde pourrait rouvrir avec une amende de 2 millions de dollars

Binance s'apprête à réintégrer le marché indien de la cryptographie avec des mesures de conformité

Le retour de Binance en Inde s'accompagne d'un engagement à fonctionner en tant qu'entité enregistrée auprès de la Cellule de renseignement financier (FIU) du Département du Trésor. Il s'engage à respecter toutes les réglementations pertinentes, y compris la loi sur la prévention du blanchiment d'argent (PMLA) et le cadre fiscal des actifs numériques virtuels (VDA). Auparavant, Binance avait été critiquée pour non-respect de ces lois.

Le gouvernement indien a interdit Binance et huit autres plateformes offshore de crypto-monnaie en raison de leur non-respect des directives de la CRF et de la PMLA. Avant l'interdiction, Binance détenait une part de marché importante, représentant près de 90 % des avoirs cryptographiques estimés à 4 milliards de dollars des ressortissants indiens.

Le retour de Binance en Inde intervient dans un contexte de forte hausse des crypto-monnaies

Avec son retour, Binance vise à retrouver sa domination sur le marché indien, qu'elle a perdue au profit des bourses locales comme CoinDCX et de WazirX post-interdiction. Les leaders du marché prévoient que la réentrée de Binance pourrait perturber la dynamique du marché en raison de sa technologie avancée et de sa liquidité plus élevée par rapport aux bourses indiennes.

Binance sera la deuxième bourse offshore à s'inscrire Inde, suite à l'annonce par Kucoin de la conformité de la CRF. La bourse prévoit d'introduire des solutions de paiement localisées, de créer une équipe dédiée en Inde et d'investir dans l'écosystème blockchain du pays.

La réentrée de Binance en Inde coïncide avec une période haussière pour les crypto-monnaies populaires comme Bitcoin et Ethereum, qui atteignent des sommets sans précédent. Pendant ce temps, les régulateurs financiers de divers pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et Hong Kong, approuvent de plus en plus les titres adossés à des cryptomonnaies pour la négociation sur les marchés financiers traditionnels.

Binance en Inde pourrait rouvrir avec une amende de 2 millions de dollars

Points clés:

  • Binance retournera en Inde, paiera une amende de 2 millions de dollars et se conformera à la réglementation.
  • La non-conformité précédente a conduit à une interdiction, ce qui a eu un impact sur le marché indien de la cryptographie.
  • La réentrée de Binance en Inde devrait bouleverser la dynamique du marché indien au milieu du boom de la cryptographie.
Binance, un important échange de crypto-monnaie, se prépare à réintégrer le marché indien après une interdiction plus tôt cette année. Selon les rapports de The Economic Times, la bourse prévoit de payer une lourde amende d'environ 2 millions de dollars dans le cadre de sa stratégie de retour.
Binance en Inde pourrait rouvrir avec une amende de 2 millions de dollars

Binance s'apprête à réintégrer le marché indien de la cryptographie avec des mesures de conformité

Le retour de Binance en Inde s'accompagne d'un engagement à fonctionner en tant qu'entité enregistrée auprès de la Cellule de renseignement financier (FIU) du Département du Trésor. Il s'engage à respecter toutes les réglementations pertinentes, y compris la loi sur la prévention du blanchiment d'argent (PMLA) et le cadre fiscal des actifs numériques virtuels (VDA). Auparavant, Binance avait été critiquée pour non-respect de ces lois.

Le gouvernement indien a interdit Binance et huit autres plateformes offshore de crypto-monnaie en raison de leur non-respect des directives de la CRF et de la PMLA. Avant l'interdiction, Binance détenait une part de marché importante, représentant près de 90 % des avoirs cryptographiques estimés à 4 milliards de dollars des ressortissants indiens.

Le retour de Binance en Inde intervient dans un contexte de forte hausse des crypto-monnaies

Avec son retour, Binance vise à retrouver sa domination sur le marché indien, qu'elle a perdue au profit des bourses locales comme CoinDCX et de WazirX post-interdiction. Les leaders du marché prévoient que la réentrée de Binance pourrait perturber la dynamique du marché en raison de sa technologie avancée et de sa liquidité plus élevée par rapport aux bourses indiennes.

Binance sera la deuxième bourse offshore à s'inscrire Inde, suite à l'annonce par Kucoin de la conformité de la CRF. La bourse prévoit d'introduire des solutions de paiement localisées, de créer une équipe dédiée en Inde et d'investir dans l'écosystème blockchain du pays.

La réentrée de Binance en Inde coïncide avec une période haussière pour les crypto-monnaies populaires comme Bitcoin et Ethereum, qui atteignent des sommets sans précédent. Pendant ce temps, les régulateurs financiers de divers pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et Hong Kong, approuvent de plus en plus les titres adossés à des cryptomonnaies pour la négociation sur les marchés financiers traditionnels.

Visité 232 fois, 1 visite(s) aujourd'hui