Le projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink est réussi avec la participation de grandes banques

Points clés:

  • DTCC, en collaboration avec Chainlink et de grandes banques américaines, a réalisé un projet pilote visant à intégrer les données NAV sur les blockchains.
  • Le projet Smart NAV, qui impliquait des institutions telles que JPMorgan et BNY Mellon, a utilisé le CCIP de Chainlink pour normaliser les données entre les blockchains.
  • La tokenisation du fonds Chainlink souligne l'intérêt croissant pour la tokenisation des actifs, augmentant le prix de Chainlink de 10 % dans un contexte de tendances positives du marché.
La Depository Trust and Clearing Corporation (DTCC), le plus grand système de règlement de titres au monde, a mené à bien un projet pilote avec l'oracle blockchain Chainlink (LINK) et plusieurs grandes institutions financières américaines.
Le projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink est réussi avec la participation de grandes banques
Le projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink est réussi avec la participation de grandes banques 2

Projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink réalisé grâce à un partenariat avec la DTCC

Selon un rapport publié by DTCC Jeudi, cette initiative vise à accélérer la tokenisation des fonds.

Le projet, baptisé Smart NAV, impliquait une coopération entre DTCC, Maillon de chaîne, et d'importantes banques américaines. Il s’est concentré sur le test d’une méthode permettant d’importer des données sur la valeur nette d’inventaire (VNI) sur des blockchains. Le protocole d'interopérabilité inter-chaînes (CCIP) de Chainlink a joué un rôle crucial pour faciliter la fourniture de données standardisées sur plusieurs blockchains, améliorant ainsi l'interopérabilité.

Les institutions participantes comprenaient American Century Investments, BNY Mellon, Edward Jones, Franklin Templeton, Invesco, JPMorgan, MFS Investment Management, Mid Atlantic Trust, State Street et US Bank.

L'objectif principal de Smart NAV était d'établir un processus standardisé pour rassembler et diffuser les données de valeur liquidative des fonds sur diverses blockchains. Cette standardisation vise à simplifier et à augmenter l’efficacité de la tokenisation des fonds Chainlink.

Le projet pilote a démontré qu'en fournissant des données structurées en chaîne et en créant des rôles et des processus standardisés, les données fondamentales peuvent être intégrées dans divers cas d'utilisation en chaîne, tels que les fonds tokenisés et les contrats intelligents contenant des données pour plusieurs fonds.

CCIP de Chainlink : faciliter l'interopérabilité sur les marchés financiers

Le rapport du DTCC souligne que le projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink a démontré avec succès l'intégration de données structurées de valeur liquidative sur des blockchains, garantissant cohérence et précision. Un routage automatisé des données via des contrats intelligents a également été mis en place, favorisant une gestion dynamique des données et empêchant la fragmentation grâce à CCIP de Chainlink.

Les clients ont désormais la possibilité de consommer des données sur les prix et les tarifs en temps réel via de nouvelles interfaces, notamment des API et des contrats intelligents. Ces nouvelles méthodes de consommation de données facilitent les mises à jour instantanées et permettent diverses applications, telles que le rééquilibrage automatisé de portefeuille.

Le projet pilote de tokenisation de fonds Chainlink se déroule dans un contexte plus large où la tokenisation d'actifs réels (RWA) tels que les obligations, les fonds et autres investissements traditionnels suscite de plus en plus d'intérêt. Des géants financiers comme BlackRock, Citi et HSBC explorent la tokenisation pour des avantages tels que l’efficacité opérationnelle, un règlement plus rapide et une transparence accrue. Suite à cette nouvelle et à l'optimisme plus large du marché, le prix de Chainlink a bondi de 10 % au cours des dernières 24 heures, le Bitcoin restant au-dessus de 65,000 XNUMX $.

Le projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink est réussi avec la participation de grandes banques

Points clés:

  • DTCC, en collaboration avec Chainlink et de grandes banques américaines, a réalisé un projet pilote visant à intégrer les données NAV sur les blockchains.
  • Le projet Smart NAV, qui impliquait des institutions telles que JPMorgan et BNY Mellon, a utilisé le CCIP de Chainlink pour normaliser les données entre les blockchains.
  • La tokenisation du fonds Chainlink souligne l'intérêt croissant pour la tokenisation des actifs, augmentant le prix de Chainlink de 10 % dans un contexte de tendances positives du marché.
La Depository Trust and Clearing Corporation (DTCC), le plus grand système de règlement de titres au monde, a mené à bien un projet pilote avec l'oracle blockchain Chainlink (LINK) et plusieurs grandes institutions financières américaines.
Le projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink est réussi avec la participation de grandes banques
Le projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink est réussi avec la participation de grandes banques 4

Projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink réalisé grâce à un partenariat avec la DTCC

Selon un rapport publié by DTCC Jeudi, cette initiative vise à accélérer la tokenisation des fonds.

Le projet, baptisé Smart NAV, impliquait une coopération entre DTCC, Maillon de chaîne, et d'importantes banques américaines. Il s’est concentré sur le test d’une méthode permettant d’importer des données sur la valeur nette d’inventaire (VNI) sur des blockchains. Le protocole d'interopérabilité inter-chaînes (CCIP) de Chainlink a joué un rôle crucial pour faciliter la fourniture de données standardisées sur plusieurs blockchains, améliorant ainsi l'interopérabilité.

Les institutions participantes comprenaient American Century Investments, BNY Mellon, Edward Jones, Franklin Templeton, Invesco, JPMorgan, MFS Investment Management, Mid Atlantic Trust, State Street et US Bank.

L'objectif principal de Smart NAV était d'établir un processus standardisé pour rassembler et diffuser les données de valeur liquidative des fonds sur diverses blockchains. Cette standardisation vise à simplifier et à augmenter l’efficacité de la tokenisation des fonds Chainlink.

Le projet pilote a démontré qu'en fournissant des données structurées en chaîne et en créant des rôles et des processus standardisés, les données fondamentales peuvent être intégrées dans divers cas d'utilisation en chaîne, tels que les fonds tokenisés et les contrats intelligents contenant des données pour plusieurs fonds.

CCIP de Chainlink : faciliter l'interopérabilité sur les marchés financiers

Le rapport du DTCC souligne que le projet pilote de tokenisation du fonds Chainlink a démontré avec succès l'intégration de données structurées de valeur liquidative sur des blockchains, garantissant cohérence et précision. Un routage automatisé des données via des contrats intelligents a également été mis en place, favorisant une gestion dynamique des données et empêchant la fragmentation grâce à CCIP de Chainlink.

Les clients ont désormais la possibilité de consommer des données sur les prix et les tarifs en temps réel via de nouvelles interfaces, notamment des API et des contrats intelligents. Ces nouvelles méthodes de consommation de données facilitent les mises à jour instantanées et permettent diverses applications, telles que le rééquilibrage automatisé de portefeuille.

Le projet pilote de tokenisation de fonds Chainlink se déroule dans un contexte plus large où la tokenisation d'actifs réels (RWA) tels que les obligations, les fonds et autres investissements traditionnels suscite de plus en plus d'intérêt. Des géants financiers comme BlackRock, Citi et HSBC explorent la tokenisation pour des avantages tels que l’efficacité opérationnelle, un règlement plus rapide et une transparence accrue. Suite à cette nouvelle et à l'optimisme plus large du marché, le prix de Chainlink a bondi de 10 % au cours des dernières 24 heures, le Bitcoin restant au-dessus de 65,000 XNUMX $.

Visité 264 fois, 1 visite(s) aujourd'hui